Formation arrêt cardiaque

Nicolas SIMON - Newsletter février 2011 (Popup)

Récit du Docteur Nicolas SIMON

  • Monsieur  N, est  installé dans le fauteuil de sa chambre du service de Soins de suite et réadaptation (SSR) du Chips et discute paisiblement avec sa femme de sa prochaine sortie. Soudain, le voisin de  chambre de Monsieur  N, fait un drôle de bruit en respirant et laisse tomber le journal de mots croisés qu’il tenait à la main. Madame N sort dans le couloir et appelle l’infirmière. Celle-ci  s’approche du lit, et très vite crie par  la porte  « arrêt cardiaque chambre 35 !». Elle revient auprès du malade et commence le massage cardiaque.  
    Sa collègue contacte immédiatement  le SAMU 78 au téléphone selon la procédure d’alerte  et arrive dans la chambre avec la mallette d’urgence et le défibrillateur automatique.

    En quelques instants le malade est par terre, les électrodes installées, la machine en route qui déroule son discours rassurant et guidant. L’équipe du SMUR acheminée par le SAMU est sur place après 10 minutes, le cœur a déjà repris une activité et le malade respire.
    Transporté en réanimation cardiaque il sortira de l’hôpital au bout d’une semaine avec un traitement pour l’infarctus qu’il vient d’avoir.
    Il refera de nouveau des mots croisés.

La chaine de survie a parfaitement fonctionné. Le personnel était  formé à la  prise en charge de l’arrêt cardiaque au cours d’une session de formation Arrêt cardiaque intra-hospitalier (ACIH) de l’hôpital...

« J’ai simplement reproduit les gestes que j’avais pratiqués lors de la formation à l’arrêt cardiaque que j’ai faite à l’hôpital, c’est revenu tout de suite dans ma tête, je ne me suis pas posé de question »

Madame N qui était resté présente dans la chambre confie...

« Je n’ai pas eu peur quand j’ai vu que tout le monde avait l’air de savoir parfaitement ce qu’il devait faire, ça m’a rassuré de savoir que le personnel savait faire face à des situations aussi graves ».

  • Le Chips assure la formation de son personnel à la prise en charge de l’arrêt cardiaque intra hospitalier. Les sessions de formation pratiquées sont pérennes et continuent au rythme de 2 par mois, par groupe de 15 personnes. Les convocations sont adressées par la formation continue, à partir des besoins exprimés par les agents lors de leur entretien annuel et dans l’objectif de former le plus grand nombre de personnels de l’établissement.
  • Ponctuellement, des agents sont convoqués en priorité pour répondre à une situation d’urgence (réorganisations hospitalières immédiates par exemple)

Revenir vers :

Newsletter - Février 2011

Newsletters du centre hospitalier

Nos actualités