La newsletter du centre hospitalier

Numéro 51 – Été 2017

 

 

 

LA FÊTE DE LA MUSIQUE EN PHOTOS

 

Pour qui tendait l’oreille, c’est au centre de radiothérapie et à l’auditorium piano du site de Saint-Germain-en-Laye que la fête de la musique battait son plein. Le mardi, un chœur de huit collègues et une patiente ont interprété des standards du gospel, soutenues par le pianiste Fernando de Almeida, par Stéphane Guiot à la contrebasse et aux percussions corporelles, et par Cécile Meltzer, chef de chœur. La chorale du CHIPS reprend le 5 septembre (jusqu’en avril 2018) un mardi sur deux : renseignez-vous, inscrivez-vous, c’est ouvert aux personnels avec ou sans patient, aux personnes hospitalisées ou consultantes, aux bénévoles de nos associations, etc. Contact : servicecommunication@chi-poissy-st-germain.fr

 


Le mercredi, douze musiciens et la maîtrise du conservatoire de Saint-Germain-en-Laye se sont produits pour les patients, les ambulanciers, les taxis et le personnel du centre de radiothérapie. Ces artistes en herbe ont ému le public en jouant avec passion : violon, violoncelle, piano-clavier, autoharpe, saxophone et guitare. Amanda Kassis, manipulatrice du centre et instigatrice de cet évènement avec l’APEC, raconte : « La maîtrise a enchaîné les solos, duos, trios dans un tourbillon de chants déclamés avec force et gestes, du moyen-âge aux "Misérables"… La chaleur étouffante et les autres engagements du jour n'ont pas fait mollir la volonté des musiciens de partager un moment musical avec ceux qui vivent des jours difficiles. »

 

ACTUALITÉS

 

Un évènement en mémoire des donneurs

Le 22 juin, c’est la journée nationale de réflexion sur le don d'organes. Cette année, les 6 hôpitaux préleveurs du réseau Ouest-francilien (ROF*) ont décidé de rendre hommage aux donneurs et à leurs proches. Ces derniers étaient conviés à une soirée le 22 juin à Paris, avec les membres de la coordination hospitalière des dons d’organes et de tissus et les 6 hôpitaux préleveurs du ROF, et l’agence de la biomédecine. Après une allocution de la directrice de l’agence, le micro a été laissé aux proches qui souhaitaient dire quelques mots. Carina Marques, l’infirmière coordinatrice du prélèvement d'organes et de tissus du CHIPS, était présente : « Pour beaucoup, le don avait été une évidence, il a donné un sens à la perte d'un être cher. De nombreux parents de jeunes enfants donneurs ont témoigné. Bien que la douleur soit toujours présente, savoir que quelque part, d'autres parents ne voient plus leur enfant souffrir et qu'ils ont pu retrouver une vie normale, être scolarisés, grandir, avoir un avenir, leur apporte un peu de consolation. Les prénoms de tous les donneurs ont ensuite défilé sur un écran pendant que les proches déposaient une bougie, accompagnés par les musiciens du conservatoire de Nanterre. Enfin, autour du buffet, les familles ont pu revoir les coordinatrice.eur.s qui les avaient accompagnés dans ces démarches. » Le lendemain, Carina Marques (à droite sur la photo) animait un stand d’information pour le personnel sur le self du site de Poissy.
(*) Centre hospitalier de Poissy-Saint-Germain, Centre hospitalier de Versailles, Hôpital Foch, Hôpital Européen Georges Pompidou, Hôpital universitaire Necker-enfants malades et Hôpital Cochin.

 

Vous chantiez ? j'en suis fort aise : Et bien ! dansez maintenant.

Que vous soyez cigale ou fourmi, le projet culturel du CHIPS se poursuit. Après l’atelier Gospel et percussions corporelles (qui reprend le 5 septembre), c’est l’atelier pour les non danseurs qui aiment danser qui débutera le 21 septembre en lien avec le théâtre Alexandre Dumas (TAD).

  • Où ? 6e du pavillon Courtois (et occasionnellement au TAD).
  • Quand ? Un jeudi sur deux  à partir de 13h (horaire à confirmer à l’heure où nous imprimons) ou 14h jusqu'au 8 avril 2018.
  • Pour qui ? Ouvert aux personnels avec ou sans patient, aux personnes hospitalisées ou consultantes, aux bénévoles de nos associations, etc.
  • Qui ? Avec la chorégraphe Christine Rotzen (ci-contre à gauche avec Sophie Bauer, directrice adjointe du TAD) et  la danseuse Gabrielle Farnault (2e photo).
  • Comment ? Sur inscription (même d’une fois sur l’autre) via un lien doodle diffusé sur les affiches et via intranet. Pas de tenue particulière : il faut juste vous sentir à l’aise.
  • Et encore ? La participation des plus motivés aux rencontres chorégraphiques 2018 du théâtre Alexandre Dumas de Saint-Germain. Et pour tous, via l’Amicale du personnel du CHIPS, des tarifs préférentiel à une sélection des spectacles proposés par le TAD.
  • Contact : servicecommunication@chi-poissy-st-germain.fr

 

EN BREF

 

Le bloc court toujours !

23 participantes des blocs opératoires étaient au départ de la course à pied féminine La Parisienne en 2016. Cette année, ils et elles seront peut-être encore plus nombreuses et nombreux à s’aligner au départ du challenge entreprise de la course Odysséa, le dimanche 1er octobre 2017, pour 5 ou 10 kms autour de l'Hippodrome de Vincennes. Pour Sandra Gryson, cadre infirmière anesthésiste, c’est « l'occasion de fédérer, dynamiser et fidéliser les équipes au profit, comme l'an passé, de la recherche contre le cancer du sein. Cette démarche véhicule également une image positive du CHIPS. »

 

Information et prévention en prison

L’unité sanitaire en milieu pénitentiaire (USMP) et l’équipe de liaison en addictologie (ELSA) participaient à la kermesse de la maison centrale pénitentiaire de Poissy. Cette année, deux thèmes ont été mis en avant pour informer et sensibiliser les détenus aux questions de santé : les addictions et la leptospirose. Etaient également présents des bénévoles de La Croix Rouge, des animateurs des ateliers peinture ou de médiation équine, les enseignants, les visiteurs de prison etc.

 

120

C’est le nombre de personnes qui ont bénéficié du dépistage du diabète organisé gratuitement sur le site de Poissy par les équipes de diabétologie et de diététique à l’occasion de la semaine nationale de prévention des maladies chroniques. 134 personnes au total se sont présentées sur le stand.

 

 

 

 

 

Baby boom est de retour !

Le tournage de la 6e saison a commencé fin juin. Il s’agit toujours de montrer la magie de la naissance en suivant les parcours croisés de futurs parents et des professionnels du CHIPS. En 2010
et en 2011, la maternité du CHIPS avait déjà été choisie pour accueillir le tournage des deux premières saisons de cette série documentaire, produite par EndemolShine France pour être diffusée sur TF1 et NT1. Particularité de cette nouvelle édition : on retrouvera les bébés nés dans la maternité  (lors des saisons 1 et 2). Les épisodes seront diffusés d’ici la fin d’année. Plusieurs caméras ont été installées sur le site hospitalier et seules les images des personnes consentantes seront diffusées.

 

SANTÉ

 

Un jardin thérapeutique pour les personnes atteintes de maladie d’Alzheimer

Le centre d’accueil de jour du CHIPS a inauguré son jardin thérapeutique, pour stimuler et apaiser les personnes accueillies dans cette structure, qui sont atteintes de maladie d’Alzheimer et apparentée. Composée de 7 professionnels de santé et de 18 bénévoles de l’association Etape3A, l’équipe accueille une à deux fois par semaine 47 personnes, dans un espace situé au cœur de Saint-Germain-en-Laye.
Le jardin a été réalisé par une société saint-germanoise spécialisée dans « les jardins thérapeutiques, écologiques et gourmands », avec le concours du Lycée horticole de Saint-Germain-en-Laye. Outre des fonds privés, il a bénéficié de différentes subventions et dons pour un montant total de 7 000 € : réserve parlementaire de Pierre Morange, (ex député), maire de Chambourcy, Lion’s Club de Saint-Germain-en-Laye, France Alzheimer, Association Saint François d’Assise, Rotary de Saint-Germain-en-Laye, Club Inner Wheel 2000 Boucle de la Seine.

 

Des équipements pour le confort des parents en pédiatrie

Grâce aux fonds récoltés lors d’une représentation théâtrale, le Lions Club Poissy Blanche de Castille a financé pour le service de pédiatrie du CHIPS à Poissy 10 fauteuils-lits de relaxation destinés aux parents accompagnant leur enfant hospitalisé pour un montant de 1574 €. Un don complémentaire de l’école Victor Hugo de Poissy a permis d’acheter deux autres lits d’appoint. L'hospitalisation d'un enfant est un moment difficile, une source d'angoisse et de questionnements pour les enfants mais aussi pour les parents. L’accueil des parents aux côtés du jeune patient participe à la qualité de la prise en soins, notamment en lui permettant de rester auprès de lui jour et nuit. En 2016, près de 2000 enfants ont été hospitalisés dans le service de pédiatrie sur le site hospitalier de Poissy, en moyenne pendant 3 jours. L’unité d’hospitalisation comprend 8 chambres double pouvant accueillir jusqu’à 16 enfants placés sous la responsabilité d’une équipe composée d’infirmières (15), d’auxiliaires de puériculture (12), d’agents des services hospitaliers (8) de 4 médecins et d’un psychologue.

 

Le nouveau site du ministère sur l’autisme

Le ministère des Affaires sociales et de la Santé a mis en ligne un site dédié à l’autisme, avec un espace à destination des professionnels. Ce portail se veut l’entrée privilégiée de toutes celles et ceux qui cherchent à en savoir plus sur les troubles du spectre de l’autisme, sur les diagnostics, et sur toutes les différentes formes d’accompagnement. Ce site a été construit avec les associations afin de répondre au mieux aux attentes et aux questionnements des familles touchées par l’autisme. http://solidarites-sante.gouv.fr/affaires-sociales/handicap/l-autisme/

 

L'AGENDA DE LA RENTRÉE

 

Mardis 5-14-15 septembre

à 13 heures

Ateliers de la chorale Gospel & percussions corporelles (site de Saint-Germain-en-Laye, Auditorium piano Ourches).

Samedi 16 septembre

à 11 heures

Spectacle chorale Gospel & percussions corporelles dans la Chapelle du site de Saint-Germain-en-Laye dans le cadre des Journée du patrimoine.

Lundi 18 septembre

Reprise des ateliers théâtre + danse + musique du CCP (centre clinique de psychothérapie) pour le prochain spectacle éphémère prévu au SAX (Achères) en février 2018.

Jeudi 21 septembre

Premier atelier « Pour les non danseurs qui aiment danser » (site de Saint-Germain-en-Laye, pavillon Courtois, 6e).

Dimanche 24 septembre

Course Enfants sans cancer dans le domaine de Saint-Cloud.

1er octobre

Course Odysséa à l’Hippodrome de Vincennes.

Mardi 10 octobre

Journée de conférences professionnelles sur La douleur et le patient douloureux au Palais des congrès de Versailles (contact@ldpd.fr).

Mercredi 11 octobre

Inauguration des 2 salons des familles de l’unité de soins de longue durée Nivard (Site de Saint-Germain-en-Laye).

 

 

DANS LA PRESSE & SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

 

Une web TV sur la sclérose en plaques (SEP)

Le réseau de soins SEP IDF Ouest est installé sur le site de Saint-Germain-en-Laye. Il a fait l’objet d’un reportage auprès des professionnels impliqués dans ces réseaux autour de l'histoire d'un patient. Le Dr Olivier Heinzlef (chef du service de neurologie) et Catherine Mouzawak (coordinatrice du réseau) ont été interviewés dans ce cadre avec une patiente et sa fille, dans un van combi spécialement équipé (photo). Le sujet sera diffusé à la rentrée sous forme de WebTV sur YouTube, avec un site dédié (lumieresurlasep.fr), et un relais sur Facebook. D’ici là, pour en savoir plus sur le réseau : www.sepouest.fr

Ondes… de chaleur

C’est auprès de la maternité qui a vu naître son 2e enfant qu’un journaliste de la radio France Bleu Paris est venu chercher pour les auditrices enceintes des conseils sur la conduite à tenir pendant la canicule. C’est Françoise Damageux, sage-femme cadre du pôle femme-mère-enfant, qui a répondu : l’inconfort est majoré en fin de grossesse mais les femmes enceintes qui ne souffrent d’aucune pathologie sont « des femmes comme les autres » et observent les mêmes précautions. Au programme : boire, se doucher (notamment les jambes de bas en haut pour activer la circulation), se protéger des UV du soleil, ne pas sortir aux heures chaudes, se réfugier dans des pièces tempérées, laver fruits et légumes crus et se laver les mains contre le risque de gastroentérite. Ce sont surtout les nouveaux nés qui doivent être protégés : les laisser en body, surveiller leur température, leur donner régulièrement à boire car ils transpirent beaucoup, éviter les chocs thermiques (par exemple, aérer la voiture avant de les y installer).

  

 

 

 

 

Pour ne plus recevoir notre lettre d'information, il suffit de suivre ce lien formulaire d'inscription/désinscription

Vous pourrez vous réinscrire à tout moment.