La newsletter du centre hospitalier

Numéro 75 – Novembre 2019

 

 

En photos

Andrée AUFFRET (en médaillon et au 1er rang), résidente de l’EHPAD Hervieux à Poissy, y a fêté ses 100 ans le 16 septembre, entourée de sa famille, des résidents et des soignants qui ont concocté cette fête, sur un air d’accordéon, son instrument préféré 

 

Le chiffre

 

C’est le taux global de couverture vaccinale des professionnels du CHIPS pour la campagne 2018/2019 contre 12 % il y a 9 ans. Durant la dernière saison hivernale, l’épidémie de grippe a débuté en Ile-de-France en décembre et s’est étendue en cinq semaines à l’ensemble de la métropole. Elle a perduré jusqu’à la fin-mars, soit une durée totale de 15 semaines en France métropolitaine. Cette épidémie a été marquée par la circulation largement prédominante du virus A. 1 800 cas graves de grippe ont été signalés par les services de réanimation en France métropolitaine, dont 86 % avaient au moins un facteur de risque, parmi ces facteurs, l’absence de couverture vaccinale pour 64 % d’entre eux. La surmortalité attribuable à la grippe de 2018-2019 est estimée à 13 000 décès (11,7 %) dont 85 % chez les personnes de 75 ans et plus. La couverture vaccinale des professionnels du CHIPS reste insuffisante même si de gros progrès ont été réalisés. La campagne de vaccination anti-grippale des professionnels de santé a débuté le 15 octobre. Elle est marquée comme l'an dernier par le choix institutionnel de proposer un vaccin tétravalent pour assurer une meilleure couverture vaccinale. Plusieurs modalités de vaccinations sont proposées aux professionnels du CHIPS : dans leurs services et au service de santé au travail. La vaccination associée au port du masque et à l'hygiène des mains sont les meilleurs moyens de limiter les épidémies. 

 

Actualités

Pensons ensemble l’hôpital de demain

Le CHIPS organise le 5 novembre une après-midi placée sous le signe de l’innovation à laquelle sont conviés patients, professionnels de santé, étudiants, startups, laboratoires d'idées … Pour cette première, il s’agit de penser ensemble l’hôpital de demain avec des partenaires de tous horizons. Cette initiative est soutenue par le Lab Santé Ile-de-France, association créée en 2016 par l’ARS pour accompagner le développement de la recherche et de l’innovation en santé. Jusqu’au 4 novembre, il est encore temps de consulter le programme et de s’inscrire en ligne en cliquant sur ce lien

 

Santé et prévention

Des ateliers de prévention en santé pour attendre en s’informant

Une étude d’une association de consommateurs a mesuré qu’un patient sur trois attend plus d’une demi-heure dans les hôpitaux lorsqu’il a rendez-vous. Du temps « perdu » que le CHIPS propose aux patients et à leurs accompagnants de mettre à profit en leur apportant des informations de prévention en santé sur un mode ludique. Après avoir développé l’activité physique en 2018 et l’alimentation en 2019, deux thèmes seront abordés lors des prochains ateliers : le sommeil puis le bon usage des écrans avec les enfants. Ces animations sont réalisées par un binôme composé d’un professionnel référent du sujet et d’un étudiant infirmier de 2e ou 3e année. Elles sont mises en place ponctuellement sur le site hospitalier de Poissy (rez-de-chaussée, aile des consultations) et de Saint-Germain (espace des consultations d’anesthésie). Les enquêtes de satisfaction ont plébiscité tant la démarche que le mode d’intervention qui répondent parfaitement aux recommandations de santé publique en s’appuyant sur une démarche personnelle de l’usager

 

Un bébé, un livre à la maternité

Les orthophonistes renouvellent en novembre à la maternité du CHIPS leur opération « Un bébé, un livre » destinée à sensibiliser les parents à la nécessité de parler, raconter et lire des histoires aux enfants et en particuliers aux nourrissons. En effet, ce bain de parole favorise le développement du langage oral et permet de prévenir les troubles du langage et des apprentissages auxquels les orthophonistes sont confrontés dans leur pratique quotidienne. Concrètement, des orthophonistes se rendent bénévolement, entre le 18 et le 24 novembre, à la rencontre des parents et des bébés afin de leur offrir un livre neuf choisi par un comité de lecture, accompagné d’une plaquette d’informations sur le développement du langage oral et afin d’échanger avec eux. En 2018, cette opération s’est tenue dans 55 maternités d’Ile-de-France, grâce à une centaine de bénévoles. Ces rencontres sont pilotées par la Fédération Nationale des Orthophonistes, par le SDOP et par l’URPS Orthophonistes IDF

 

Enseignement et recherche

Formation continue des équipes de réanimation

Depuis 2018, les équipes de réanimation participent chaque année à 2 journées consacrées au partage des pratiques, à la formation aux nouvelles techniques et aux échanges. La dernière journée a eu lieu en septembre et a réuni 25 professionnels (médecins, infirmiers, aide-soignants) des services de réanimation, de l’unité de surveillance continue (USC) et du pool infirmier de suppléance (SICS). Au programme : la plasmaphérèse, le syndrome de détresse respiratoire aiguë, les urgences cardiologiques, les urgences infectieuses et le prélèvement multi-organes. Plusieurs intervenants se sont succédé dont 5 médecins et 2 infirmiers, l’un sur la réalisation des électrocardiogrammes (ECG) et l’autre sur le don d’organes. D’autres services du CHIPS organisent également en infra des formations, comme la cardiologie, la pédiatrie ou encore la réanimation néonatale. Outre la mise à niveau des connaissances, ces journées favorisent l’esprit d’équipe, indispensable à la qualité et à la sécurité des actes médicaux et des soins des patients

 

Médecin hospitalier ou libéral : il est temps de s’inscrire …

 à l’EPU du 28 novembre (20 h – 22 h 30, hôtel de ville de Saint-Germain-en-Laye)

Au programme de la prochaine soirée d’enseignement post universitaire organisée par le CHIPS dans les locaux de la mairie de Saint-Germain le jeudi 28 novembre de 20 h à 22 h 30 : Actualités & nouvelles recommandations des défibrillateurs implantables, par le Dr Vincent FURIOLI, service de cardiologie et rythmologie ; Autisme, par le Dr Stéphane BARBAS, service de pédopsychiatrie ; Le dispositif Prescri'Forme, par le Dr Anne NEDELEC JAFFUEL, service de médecine du sport Renseignements au 01 39 27 50 08 ou 41 97 – Inscription jusqu’au 27 novembre à epu@chi-poissy-st-germain.fr

  au staff « Prime time » de la médecine d’urgence du mercredi 11 décembre (18 h 30 – 20 h, site de Poissy, IFMEM)

Le professeur Jacques DURANTEAU, chef du service d'anesthésie - réanimation chirurgicale de l’hôpital de Bicêtre (Hôpitaux Universitaires Paris-Sud AP-HP), interviendra sur la prise en charge du choc hémorragique en 2019  Renseignements au 01 39 27 51 86 – Inscription jusqu’au 9 décembre à smur@chi-poissy-st-germain.fr

 

Qualité et sécurité des soins

La visite de certification du GHT : objectif 2021 !

Les 4 établissements de santé du Groupement hospitalier de territoire Yvelines Nord ont connu leur dernière visite de certification par la Haute Autorité de santé (HAS) entre fin 2015 et mi-2016. D'un commun accord, le choix a été fait pour la prochaine visite de s'engager dans une démarche commune. La HAS est actuellement en phase de test des éléments de référence et de méthodologie pour cette "version 2020" de la certification. Les grandes orientations annoncées pour le moment sont : la médicalisation, la place de l'usager, la culture de pertinence et du résultat, le travail en équipe. L'année 2020 va donc être pleinement exploitée pour se préparer à ses nouvelles exigences ! Les structures opérationnelles en charge de la qualité et de la sécurité des soins dans les différents établissements se sont déjà réunies à plusieurs reprises afin de se coordonner sur la préparation de cette prochaine visite. L'objectif est de définir des axes de travail en commun et d'échanger sur les moyens de communication mis en oeuvre. Les visites devraient avoir lieu d'ici fin 2021, successivement dans chaque établissement. A l'issue de ces visites, la HAS rendra un rapport par établissement et un rapport GHT

 

Évènement(s)

Journée mondiale de lutte contre le sida : on est plus fort quand on sait !

Pour cette année 2019, les pouvoirs publics et les instances de lutte contre le VIH mettent à nouveau l’accent sur la promotion du dépistage du VIH avec comme slogan « On est plus fort quand on sait ». Sur le site de Saint-Germain, deux stands seront animés le lundi 2 décembre par l’Association Ville Hôpital 78 (AVH 78) et l’équipe hospitalière du SMIT et du CeGIDD (*) pour informer, sensibiliser, promouvoir et effectuer le dépistage du VIH et des IST (infections sexuellement transmissibles) de 10 h à 16 h, au Centre de consultations urgentes adultes (CCUA) ainsi que dans la galerie centrale de l’hôpital. Les professionnels présents auront à coeur de promouvoir la santé sexuelle autour de questionnaires de connaissances, d'ateliers et d'une borne interactive connectée ainsi que de brochures, préservatifs, rubans rouges, etc., dans le respect de l'anonymat et de la confidentialité. Le CeGIDD ouvrira ses portes sans rendez-vous de 10 h à 16 h et les professionnels réaliseront autour d'un entretien des tests rapides VIH et autres IST avec toute personne désireuse de connaître son statut

(*) Centre gratuit d’information, de dépistage et de diagnostic des infections sexuellement transmissibles.

Sur le site de Poissy, l’association OSIRIS propose deux actions :

  • un stand de prévention et de vente de bijoux, écharpes le vendredi 29 novembre à l’entrée du restaurant du personnel, entre 10 h et 16 h au profit des bénéficiaires de l’association, afin de contribuer à l’amélioration de leur quotidien ;
  • un concours de créativité pour les professionnels des services autour du ruban rouge : l’équipe passera dans les services de soins le lundi 2 décembre pour offrir des tatouages éphémères et relever les oeuvres artistique, culinaire ou vestimentaire que chaque service aura imaginé 

 

Une nouvelle feuille de route pour l’obésité

C’est lors de la journée régionale de l'obésité que la ministre de la Solidarité et de la Santé, Agnès BUZYN, a présenté la feuille de route 2019 – 2022 pour la prise en charge de l’obésité. Elle sera mise en oeuvre par un comité de suivi autour de quatre axes : 1/ améliorer la prise en charge des personnes atteintes de surpoids et d'obésité par la structuration de parcours de soins graduées et coordonnées ; 2/ renforcer la régulation de la chirurgie bariatrique pour une meilleure pertinence ; 3/ développer la formation et l'information 4/ soutenir l'innovation et mieux évaluer. Organisée le 8 octobre par les quatre centres spécialisés de l'obésité (CSO) d'Ile-De-France, dont celui que le CHIPS co-anime, cette journée a permis de présenter le projet d'expérimentation article 51 "OBÉPAR - Parcours du patient médico-chirurgical bariatrique". Ce projet exemplaire repose sur un financement par forfaits successifs (couvrant l'ensemble des interventions recommandées dont les consultations diététiques, psychologiques et l'activité physique adaptée), une cellule de coordination, un renforcement du partenariat hôpital – ville et des réunions de concertation pluri-professionnelles. Il est le fruit d'un travail conjoint des représentants des quatre CSO IDF accompagnés par l'APHP, l'ARS Ile-de-France et l'assurance maladie. Un arrêté est en cours de publication 

 

 

La « senior-gastronomie » au menu d’e-tonomy

Thierry SAINT-JEAN, responsable de la restauration, était invité à témoigner en octobre lors du salon « e-tonomy » organisé aux Mureaux sur les innovations dans l’alimentation senior. L’alimentation des seniors pâtit en effet d’une mauvaise réputation et de nombreuses idées reçues, mêlées à une réalité souvent compliquée : solitude de la prise des repas, perte de l’appétit, manque de goût, problèmes physiques de mastication ou de déglutition, oubli des saveurs, des couleurs… De plus lorsqu’elles avancent en âge, beaucoup de personnes âgées elles-mêmes s’imaginent devoir manger moins, moins riche... Mais dissocier alimentation et plaisir, c’est saper toutes les opportunités diététiques, physiques, sociales et mentales qu’offre l’alimentation et qui peut jouer un rôle majeur dans la prévention de la perte d’autonomie. S’il est bien exact que les besoins nutritionnels des seniors évoluent avec les années et que leur alimentation pose de nouveaux enjeux, nombreuses sont les solutions et les innovations leur permettant de prendre soin de leur santé grâce à leur alimentation, tout en continuant à passer de bons moments à table. Ainsi dans les secteurs de personnes âgées du GHT des Yvelines Nord, différentes actions sont menées pour le plaisir (achats de Centrifugeuses en EHPAD pour proposer des jus de fruits frais), la texture (aliments sous forme de « manger-main », le goût (changement de produit ou nouveaux produits, l'animation (repas à thème, barbecue), la présentation des plats... 

 

Dans la presse

Cancer du sein : la guerre est déclarée

C’est le titre du dossier que Le Courrier des Yvelines a consacré le 16 octobre à la prise en charge du cancer du sein, à la faveur de la campagne de sensibilistion Octobre rose. Parmi les sujets, le témoignage de Cécile, qui évoque avec clarté et sensibilité son parcours, depuis le diagnostic jusqu’à la reconstruction en passant par la chimiothérapie, la radiothérapie et l’ablation du premier sein au CHIPS 

 

Les travaux d’extension de l’EHPAD de Poissy démarrent

Le journaliste du Courrier des Yvelines a interrogé le Dr Anne MALLET, responsable de l’EHPAD ainsi que l’ingénieure du CHIPS chargée de suivre ce chantier et l’architecte lauréat de l’appel à projet. Il revient avec eux sur les raisons du retard de ce chantier (la découverte de cavités souterraines qu’il a fallu combler) et détaille l’ambition thérapeutique, architecturale et hôtelière pour ce lieu de vie où résident actuellement 60 personnes. L’extension prévoit de créer 52 nouvelles chambres individuelles

 

  

Contact : servicecommunication@chi-poissy-st-germain.fr

 

GÉRER MON ABONNEMENT

 

 

Vous recevez cette lettre d'informations car vous êtes abonné à la liste de diffusion
du Centre hospitalier intercommunal Poissy/Saint-Germain-en-Laye