La newsletter du centre hospitalier

Mai 2011

 

Découvrez le nouveau numéro de la lettre d'information électronique du centre hospitalier de Poissy/Saint-Germain-en-Laye. Les infos sont consacrées aux actualités de l'établissement, aux évènements à inscrire sur vos agendas, à des sujets de santé publique ainsi qu'aux nouveautés du site internet.


Bonne lecture !
 


ACTUALITÉS

Allo, c’est pour un sondage

120 de nos patients* vont être interrogés par téléphone par un institut spécialisé au cours du mois de juin. Cette enquête est destinée à mesurer la satisfaction de nos usagers à travers 36 questions portant sur l’accueil, le respect de l’intimité, l’information, la prise en compte de la douleur, les soins, le confort hôtelier, la propreté, les repas, la sortie. Mise en place dans plusieurs hôpitaux publics, cette évaluation sera communiquée au ministère de la Santé afin d’orienter la politique sanitaire nationale et régionale. Localement, elle s’inscrit parfaitement dans la dynamique d’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins du Chips. C’est également une réponse à l’exigence de transparence des usagers. Au regard des résultats, la commission des relations avec les usagers et de la qualité de la prise en charge (CRU-QPC) de cet établissement pourra être sollicitée pour proposer des mesures d’amélioration de la prise en charge globale des patients.

*patient résidant en France, ayant été hospitalisé pour une durée minimale de 48 heures (2 nuits consécutives au moins) dans une unité de court séjour en médecine, chirurgie, obstétrique (MCO), adulte ou pédiatrique entre le 18 mai et le 10 juin.

 

EN BREF

Les pôles, moteurs de la réforme HPST

La dernière réforme du système de santé* a réorganisé les hôpitaux afin de poursuivre la modernisation de leur gestion et d’assouplir leur fonctionnement. Si le conseil de surveillance et le directoire conduisent la politique de gestion avec le directeur, ce sont les pôles nés du regroupement de services, qui la mettent en œuvre. A partir de 2012, chaque pôle du centre hospitalier va s’y engager par la voie d’un contrat dont les termes font actuellement l’objet d’une réflexion. Pendant cette phase, les huit pôles du centre hospitalier analysent leur activité, leurs moyens, leurs dépenses et leurs indicateurs de qualité. Ce travail leur permettra de proposer des objectifs et des indicateurs de résultat à la fois réalistes et cohérents avec le projet médical également en cours d’élaboration.

*Loi HPST « hôpital, patients, santé et territoires » du 21 juillet 2009.

 

Journée de réflexion sur le don d'organes et la greffe

Une équipe dédiée à la coordination des prélèvements d’organes et de tissus s’est mise en place il y a 5 ans au centre hospitalier ; elle repose sur une infirmière spécialisée appuyée d’un médecin. Ce binôme coordonne chaque année environ 10 opérations de prélèvements, depuis la recherche des volontés du défunt jusqu’à l’acheminement des organes et des tissus vers les établissements greffeurs (notre hôpital ne pratique pas de greffe). Depuis quelques mois, il coordonne également des prélèvements de cornées après arrêt cardiaque persistant. Cette activité permet de sauver des vies ou de mieux vivre ; c’est devenu un moyen thérapeutique à part entière et il a donc toute sa place au sein d’un établissement de soins. Sachez qu'à l’occasion de la Journée nationale de réflexion sur le don d’organes et la greffe du 22 juin 2011, le centre hospitalier de Versailles organise pour les professionnels de santé, une demi-journée d'information. Pour en savoir plus, consultez ce programme.

 

EVÉNEMENTS

Journée mondiale des donneurs de sang le 14 juin

Depuis 5 ans, l’Établissement français du sang (EFS) donne rendez-vous chaque année au grand public pour fêter ensemble le don de sang. Créé en 2000, l’EFS est l’unique opérateur civil de la transfusion sanguine en France. En Ile-de-France, sa mission est d’assurer l’autosuffisance en produits sanguins et d’approvisionner les 280 établissements de santé franciliens. 1700 dons quotidiens sont nécessaires pour couvrir leurs besoins en produits sanguins. Pour plus d'informations, consultez le site : www.dondusang.net.

 

A noter dans vos agendas...

Tous les événements en lien avec la santé et l'activité du centre hospitalier sont détaillés dans notre agenda.

 

SANTÉ

L'alimentation est un soin

Les statistiques nationales indiquent que près d’un tiers des patients présentent des signes de dénutrition lorsque qu’ils entrent à l’hôpital et qu’un tiers encore est dénutri en sortant. Or, prendre en charge ces carences, ou les prévenir, est aussi un soin qui contribue à améliorer le pronostic des patients et facilite leur rétablissement post opératoire. A son entrée, un bilan nutritionnel est donc réalisé avec le patient : mesures de la taille et du poids, questionnaire alimentaire et bilan biologique. En cas de dénutrition, l’alimentation sera adaptée, et pour certains patients, des aménagements seront apportés (coussins d’aide au positionnement, couverts à manche grossis ou coudés…). Tous les soignants sont concernés par cet enjeu. Pour les sensibiliser et leur communiquer les recommandations de bonnes pratiques, il existe au sein du centre hospitalier un comité de liaison alimentation nutrition (CLAN). Il est composé de médecins, pharmaciens, biologistes, infirmières, aides-soignantes, ASH, diététiciennes, service restauration, orthophonistes, kinésithérapeute, ergothérapeute, orthophoniste …

 

Lutter contre la stigmatisation en psychiatrie

Cette question a été débattue au cours du dernier conseil local de santé mentale* d’Aigremont, Chambourcy, Fourqueux, Le Pecq, Mareil-Marly et Saint-Germain-en-Laye. Face aux nombreuses idées reçues, comment laisser les personnes souffrant de troubles psychiques occuper une juste place dans la société ? En communiquant et en informant le grand public sur ce que sont les troubles psychiques et comment ils se soignent. C’est l’objet des évènements organisés partout en France chaque année en mars lors de la semaine de la santé mentale. C’est aussi l’activité exclusive du Psycom 75 (www.psycom75.org) venu débattre du sujet à l’hôpital de jour de psychiatrie de Saint-Germain-en-Laye, pour un public de professionnels, d’associations, de patients et de leurs familles. 

*Créé en 2004 à l’initiative des équipes de psychiatrie du secteur VI, le CLSM vise à construire un partenariat entre les professionnels du soin et de l’action sociale, élus locaux et associations d’usagers, dans le but d’améliorer la prise en compte des problèmes liées à la santé mentale. Il s’agit en particulier de développer une transversalité susceptible de faciliter la connaissance des ressources locales et la résolution des difficultés de soin ou de prise en charge.

 

REPERES

Apprendre à mieux vivre avec le VIH, le diabète, la drépanocytose...

Le centre hospitalier aide les patients à acquérir les compétences dont ils ont besoin pour gérer au mieux leur vie avec une maladie chronique (qui persiste dans le temps) telle que le VIH, l’hépatite C (VHC), la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO), le diabète ou la drépanocytose. Huit programmes d’éducation thérapeutiques ont ainsi été conçus dans les services de soins et sont mis en place avec chaque patient, Ceci a pour but de les aider, ainsi que leurs familles, à comprendre leur maladie et leur traitement, à collaborer ensemble et à assumer leurs responsabilités dans leur propre prise en charge. Avant d’être mis en œuvre, ces programmes ont été soumis à l’agence régionale de santé (ARS) d’Ile-de-France (http://www.hopital.fr). Facteur de qualité, ils sont aussi évalués par la Haute autorité de santé.


Conceptrices et rédactrices de la newsletter 
Noëllie Biancarelli, Laura Lefranc et Hélène Vidalis


Vous souhaitez réagir ou nous faire part d'une attente pour ce support ? Rendez-vous sur la page de contact.
N'hésitez pas à faire suivre cette newsletter à d'autres personnes, elles pourront s'y abonner depuis notre site internet.

Pour ne plus recevoir notre lettre d'information, il suffit de suivre ce lien formulaire d'inscription/désinscription

Vous pourrez vous réinscrire à tout moment.