La newsletter du centre hospitalier

Numéro 61 – JuinJuillet 2018

 

En photo

Vendredi 8 juin, les équipes de diabétologie et de diététique ont sensibilisé et dépisté 80 personnes sur leur stand à l’occasion de la semaine de la prévention des maladies chroniques. Au programme des bénéficiaires : conseils diététiques, calcul de l’indice de masse corporelle (IMC, photo 1), recherche d’albumine dans les urines (2), lecture instantanée du taux de sucre dans une goutte de sang (3), tour de taille (4), prise de tension artérielle (5), et entretien médical pour le résultat du dépistage

 

Le chiffre

Un 3e appareil d'imagerie par résonnance magnétique (IRM) viendra d'ici 2019 renforcer l’offre d’imagerie sur le territoire et le plateau technique du CHIPS. Cet équipement, d'une puissance de 1,5 tesla, sera implanté sur le site hospitalier de Saint-Germain-en-Laye. Il sera exploité dans le cadre d'un partenariat public privé avec le GIE EuroScanIRM 78 et La Clinique Saint-Germain (groupe VIVALTO). Le territoire Yvelines-Nord compte à ce jour six appareils d’IRM, dont deux sont exploités par le CHIPS sur son site de Poissy et un autre par le centre hospitalier François Quesnay (CHFQ) à Mantes-la-Jolie

 

Actualités

Conseil de surveillance du CHIPS

Le conseil de surveillance du CHIPS, qui s’est tenu le 13 juin, a approuvé les points à l’ordre du jour. Outre l’extension de la direction commune au CHIMM (voir ci-après) et l’installation d’un nouvel appareil d’IRM sur le site de Saint-Germain (voir ci-dessus), il a été question des comptes et de l’évolution du stationnement sur le site de Poissy. Ainsi, le CHIPS, dont l’exercice 2017 se termine avec un résultat consolidé excédentaire de plus de 900 000 euros, a été certifié pour la 4e année consécutive, gage d’une gestion transparente et conforme à l’application des règles de gestion budgétaire et financière (voir communiqué du 26/03/2018 sur le site Internet). Par ailleurs, le stationnement sur le site de Poissy évoluera en 2019 avec une extension du parking sur l’emplacement de l'actuelle base-vie du chantier du nouveau bâtiment. Ces travaux et la gestion des parkings seront confiés à un prestataire choisi au 1er trimestre 2019 

 

Le CHIMM devrait rejoindre la direction commune

La direction commune mise en place en 2015 entre les hôpitaux de Poissy-Saint-Germain (CHIPS) et de Mantes-la-Jolie (CHFQ) devrait  être étendue au centre hospitalier de Meulan-les-Mureaux (CHIMM) à l'automne 2018, renforçant ainsi les coopérations entre les trois établissements. Préalablement, les conseils de surveillance des 3 hôpitaux devront délibérer sur la convention constitutive en septembre. Par ailleurs, un pilotage transversal des équipes de direction va conduire à la refonte de l’organigramme de la future direction commune. Rappelons que le CHIPS, le CHFQ et le CHIMM sont les trois établissements de médecine-chirurgie-obstétrique (MCO) du groupement hospitalier de territoire (GHT) des Yvelines Nord dont le CHIPS est  l'établissement support. Cet ensemble hospitalier compterait près de 6 000 professionnels 

 

Santé

Addictologie

À la faveur de la création des groupements hospitaliers de territoire (GHT) Nord et Sud du département, le CHIPS assure officiellement à compter du 1er juillet la coordination de deux centres de soins, d'accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA) jusqu'alors gérés par le centre hospitalier de Versailles. La vocation de ces centres est d’apporter une prise en charge médicale, psychologique et sociale, de toutes les conduites addictives, quel qu’en soit l’objet (toxicologie, alcoologie, jeux de hasard, Internet ...). Les CSAPA complètent la filière d'addictologie du CHIPS avec l'ELSA, équipe de liaison et de soins en addictologie, et sont placés sous la responsabilité du Dr Than Nguyen, au sein du pôle MÉDIACOeUR et du service de médecine interne / néphrologie. Les deux centres sont implantés à Mantes-la-Jolie et à Saint-Germain-en-Laye (rue Ourches) ; une 3e antenne devrait ré-ouvrir à Meulan. Le GHT Yvelines Sud conserve la gestion des antennes de Rambouillet, Trappes et Versailles 

 

Qualité et sécurité des soins

Cap sur la certification commune

La prochaine visite de certification aura lieu entre juin 2020 et juin 2021 et concernera les 4 hôpitaux du GHT Yvelines Nord avec un nouveau manuel de certification. Cette certification commune se traduira par un compte qualité unique, une période de visite resserrée et un résultat de certification commun pour l'ensemble du groupement.

La "V2020" du manuel, encore en gestation, s'oriente vers une évaluation du management de la qualité et de la sécurité des soins et du pilotage institutionnel au niveau du GHT. Les thématiques, investiguées dans chaque établissement, seront centrées sur les prises en charge des patients, notamment à l'échelle du territoire, en utilisant les méthodes du "patient traceur" (suivi d'un parcours patient) et du "traceur système" (suivi d'un événement indésirable ou d'un point critique).

Les experts visiteurs analyseront également les domaines transversaux (médicaments, douleur, dossier patient, hygiène, identitovigilance...), les secteurs à risque (bloc opératoire, urgences, endoscopie...) et les populations spécifiques (enfants, personnes âgées, malades chroniques...).

La préparation de cette visite va démarrer très prochainement et nécessitera une coordination accrue entre les 4 établissements, démarche qui est déjà engagée par les différentes structures qualité-risques depuis plus d'un an 

 

Enseignement et recherche

La profession infirmière engagée vers l’avenir

C’est sur ce thème que près de 1700 professionnels ont participé aux conférences du 7e congrès du Secrétariat international des infirmiers, infirmières de l'espace francophone (SIDIIEF). Tous les 3 ans, c'est l'occasion pour la profession de se retrouver et d'échanger avec son réseau et notamment cette année autour de la pratique avancée, des communications simultanées sur des résultats de recherche, des expériences et des parcours de soin. Le CHIPS était représenté par Valérie Loizeau, cadre de sante chargée de la coordination de la recherche paramédicale en soins. Elle est intervenue sur "la profession infirmière engagée vers l'avenir, chercher - innover - soigner" et a présenté un nouveau thème de recherche en lien avec les prématurés. Il s'agit d'un travail mené par la direction des soins en collaboration avec le service universitaire de réanimation néonatale pour tester une technique de soin -la réflexologie plantaire, et ses impacts sur le transit des prématurés.

 

IFMEM : le catalogue des formations 2019 !

Depuis bientôt 40 ans, l’équipe de l’IFMEM (Institut de Formation de Manipulateurs d’Électroradiologie Médicale) propose, en plus de la formation initiale, des sessions de formation continue. En 1979, il a été le premier institut à avoir développé cette activité pour les manipulateurs et reste à ce jour le plus important pôle de formation dans ce domaine en France. L’IFMEM organise son activité sur le site de Poissy mais intervient également pour former des équipes sur des projets de service spécifiques en province, dans les DOM-TOM et les pays francophones (« Hypnose des patients » au Centre National de Radiothérapie du Luxembourg, « Radioprotection des patients » pour les chirurgiens du CHI de Meulan - Les Mureaux, etc.).

Le nouveau catalogue des formations 2019 de l’IFMEM vient d’être mis en ligne sur le site du CHIPS. Il intègre une nouvelle formation : « La sénologie : techniques et bonnes pratiques » destinée à tous les manipulateurs exerçant ou ayant pour projet d’exercer en imagerie mammaire. Cette formation leur permettra d’optimiser la qualité des examens et la prise en charge des patientes 

 

Événements

Jardin de mémoires…L’art du partage (*)

L’association Arts Convergences a proposé cette année à des artistes reconnus, à des patients malades psychiques qui s’intéressent à la création artistique et à des soignants en psychiatrie de réaliser ensemble et d’exposer ensemble des œuvres monumentales, des installations, des moments artistiques à découvrir et à traverser, qui résonneront entre eux et prendront place dans le parc du château de Saint-Germain-en-Laye. Ce projet est cette fois fondé sur l’idée qu’une œuvre de qualité peut être réalisée non seulement par tel ou tel patient talentueux aidé par un artiste confirmé mais également par un collectif incluant des patients, des soignants et des artistes. Le résultat sera visible cet été du 1er juillet au 30 septembre 2018. Cinq œuvres réalisées par quatre hôpitaux de jour de psychiatrie, l’un de ceux du CHIPS à Saint-Germain-en-Laye, et ceux de Rambouillet, Trappes et Versailles, viendront s’associer et entrer en résonnance avec cinq œuvres réalisées pour ce projet par Eric Le Maire et Charles-Edouard de Surville 
(*) Ce texte est extrait de l’article de Thierry de Rochegonde, psychologue, à paraître dans le magazine Santé mentale et sur http://oedipe.org/spectacle/exposition

 

Dans la presse

« Marius : une naissance déclenchée » : c’est le titre du reportage tourné par La Maison des maternelles  à la maternité. Parmi les indications de déclenchement d’accouchement, il y a la fissure de la poche des eaux. C’est ce qui est arrivé à Fredyca lors de la naissance de son deuxième enfant. Une caméra de France 5 l’a suivie pendant sa prise en charge par les équipes de la maternité du CHIPS sur le site de Poissy. Voir le sujet en intégralité

« Autisme, ce n’est pas la faute des parents » : à la faveur d’une initiative de la ville de Sartrouville pour mieux faire connaître cette maladie, le Dr Stéphane Barbas, pédopsychiatre exerçant depuis 30 ans au CHIPS, a répondu aux questions du journaliste du Courrier des Yvelines dans un article disponible sur demande auprès de servicecommunication@chi-poissy-st-germain.fr.

Le magazine L'express a publié un dossier spécial sur l'obésité composé de différents articles « Obésité, les limites du bistouri », « Dans la peau d'un obèse », « Demain, des alternatives au bistouri ? » et « Où se faire opérer, la sélection de l'Express », classement dans lequel figure le CHIPS. A noter également la citation du nouveau livre de la psychanalyste Catherine Grangeard, qui intervient au sein du centre spécialisé de l'obésité (CSO) Ile-de-France Ouest. Elle a choisi cette fois de s’adresser au grand public, dans un roman, et raconte l'histoire d'une jeune fille en surpoids dans « La femme qui voit de l'autre côté du miroir ». Lire le dossier

 

 
Rendez-vous cet été pour une nouvelle newsletter (sur le site Internet et dans l’intranet)
Photo du parc de Saint-Germain ©Jacques Paray
Contact : servicecommunication@chi-poissy-st-germain.fr

 

 

 

GÉRER MON ABONNEMENT

 

 

Vous recevez cette lettre d'informations car vous êtes abonné à la liste de diffusion
du Centre hospitalier intercommunal Poissy/Saint-Germain-en-Laye