La newsletter du centre hospitalier

Juin 2011


Découvrez le nouveau numéro de la lettre d'information électronique du centre hospitalier de Poissy/Saint-Germain-en-Laye. Les infos sont consacrées aux actualités de l'établissement, aux évènements à inscrire sur vos agendas, à des sujets de santé publique ainsi qu'aux nouveautés du site internet.


Bonne lecture !
 


ACTUALITÉS

Nomination du nouveau directeur du centre hospitalier

Nommé par le directeur de l’ARS d’Ile-de-France (agence régionale de santé) le 29 juin, Yves Bloch prendra ses fonctions de directeur général du centre hospitalier de Poissy-Saint-Germain-en-Laye le 1er septembre, dans un premier temps par intérim, puis officiellement le 15 octobre. Cette prise de fonction marquera la fin de l’intérim assuré depuis le mois de février par Jacques Léglise, directeur de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière (AP-HP, Paris). Yves Bloch a été recruté selon la nouvelle procédure de détachement d'un fonctionnaire sur contrat de droit public introduite par la loi hôpital, patients, santé et territoires, pour les établissements en difficulté.
Agé de 50 ans, il est le directeur du centre hospitalier de Dieppe (Seine-Maritime) depuis 2004. Titulaire d'une licence de droit privé, ancien élève de l'Ecole nationale de la santé publique, Il a commencé sa carrière au CHU de Rouen (1984-1989), puis il a rejoint le centre hospitalier d'Elbeuf (Seine-Maritime) comme directeur des ressources humaines. Yves Bloch a dirigé ensuite le centre hospitalier intercommunal de Louviers (Eure), puis l'hôpital du Petit-Quevilly (Seine-Maritime) jusqu'à la fin 1996. Avant de prendre la direction du CH de Dieppe, Yves Bloch a travaillé de nouveau au CHU de Rouen à la direction de la stratégie puis comme directeur de la clientèle et des finances (1997-2003).


EN BREF

Le nouveau projet médical en marche

Depuis le début du mois de mai, les services et les pôles travaillent d’arrache-pied sur un nouveau projet médical pour le centre hospitalier. Il s’agit de définir pour les cinq années à venir l’offre de soins proposée à la population et la feuille de route des professionnels de l’établissement, jusqu’en 2016.
C’est un projet global, pour les deux sites hospitaliers de Poissy et de Saint-Germain-en-Laye ainsi que pour les structures de gériatrie et de psychiatrie. C’est aussi une projection réaliste sur les moyens que se donne le centre hospitalier pour conforter sa place auprès des patients et des professionnels de santé d’Ile-de-France, qu’il s’agisse de soins de proximité, de pointe, ou universitaires. Réalisé dans la concertation, soutenu par la communauté hospitalière, validé par l’ARS d’Ile-de-France, le projet médical pourra faire l’objet d’une communication claire vers tous les publics concernés à l’automne, et notamment vers les usagers et les médecins libéraux.


Le centre hospitalier s’organise pour l’été

Toutes les urgences sont accueillies sur le site hospitalier de Poissy du samedi 2 juillet au dimanche 4 septembre inclus. Comme à chaque période de vacances scolaires, les urgences de Saint-Germain-en-Laye sont fermées et ré-ouvriront à 8h30 le lundi 5 septembre. Comme les années précédentes, le dispositif Canicule a été enclenché par le centre hospitalier le 1er juin, dans sa première phase de veille saisonnière : sensibilisation des professionnel, affichage de messages de prévention, vérification des stores, des ventilateurs et climatiseurs, du stock de brumisateurs… Ce dispositif sera maintenu jusqu’au 31 août. Rappelons que nos traditionnelles réorganisations estivales sont liées à la baisse de fréquentation saisonnière, aux possibles complémentarités médicales entre les deux sites hospitaliers, aux nécessaires travaux de maintenance, ainsi qu’aux personnels disponibles sur cette période.


Une nouvelle adresse pour le SSIAD

Dans le courant du mois de mai, les bureaux du service de soins infirmiers à domicile (SSIAD) se sont rapprochés du site hospitalier de Poissy et ont rejoint « Les Maisonnées », rue du Champ Gaillard. Le SSIAD occupait jusqu'alors des locaux sur le site de l'Ehpad* Hervieux, devenus trop exigus compte tenu du développement de ce service. Dédié à la prise en charge à leur domicile de personnes âgées handicapées, la capacité du SSIAD a été portée de 38 à 75 places en 6 ans. L’équipe s’est donc agrandie et compte aujourd’hui 20 professionnelles (aides-soignantes, secrétaire, infirmières coordinatrices, cadre de santé), et une flotte de 14 véhicules de service, indispensables aux soignants pour se rendre auprès des bénéficiaires (Achères, Aigremont, Carrières sous Poissy, Chambourcy, Medan, Poissy ou encore Villennes sur Seine). Le numéro de téléphone du SSIAD est inchangé (01 39 27 58 89).

*Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes

 

ÉVÉNEMENTS

En octobre, ne ratez pas le 3e colloque du C3F et la soirée débat sur la douleur !

Deux évènements sont organisés en octobre prochain. Le mardi 18 octobre à partir de 20h30, une soirée débat tous publics est organisée autour de la place de la médecine dans la douleur : a-t-on le droit d’avoir mal ? A-t-on le droit de ne pas avoir mal ? Autour d’un juriste expert, Germain Decroix, plusieurs spécialistes du centre hospitalier partageront leurs réflexions sur ce thème et échangeront avec la salle. La manifestation est organisée par le CLUD, le comité de lutte contre la douleur du centre hospitalier. Cet évènement se tiendra dans la salle Jacques Tati que nous met à disposition la municipalité de Saint-Germain-en-Laye. Pour vous inscrire, cliquez.
Le jeudi 27 octobre, le centre de consultation du couple et de la famille (C3F) du centre hospitalier organise à Poissy sa 3e journée pour les professionnels de santé du centre hospitalier et d’ailleurs autour de la thérapie familiale. Notez-le sur vos agendas, nous y reviendrons plus en détail prochainement.


À noter dans vos agendas...

Tous les événements en lien avec la santé et l'activité du centre hospitalier sont détaillés dans notre agenda.  


SANTÉ

5 services équipés de poignées anticontamination

C’est pour mobiliser soignants ET usagers dans la lutte contre les infections nosocomiales que le centre hospitalier s’est équipé de poignées de porte « anticontamination » sur le site hospitalier de Saint-Germain. Premier hôpital de France à les avoir testé dans son service de maladies infectieuses et tropicales depuis 2006, le Chips étend aujourd’hui cette expérimentation à d’autres secteurs de soin : cancérologie, pneumologie et médecine interne. Préventif, l’objectif est aussi pédagogique : créer un "environnement vigilant" pour les soignants, mais aussi pour les patients, leurs proches et visiteurs. Rappelons que dans son dernier classement sur la lutte contre les infections nosocomiales, le ministère de la santé a noté les performances du centre hospitalier 91,2/100 et l’a positionné en classe A (établissements ayant les scores les plus élevés et les plus en avance).
Pour en savoir plus, lisez le communiqué de presse.


Des elfes à la maternité …

La maternité du centre hospitalier participe à la recherche ELFE dont l’objectif est de suivre 20 000 enfants nés en France métropolitaine en 2011, de la naissance à l’âge adulte. Il s’agit de mieux comprendre comment l’environnement, l’entourage familial et les conditions de vie influencent leur développement, leur santé, et leur parcours scolaire. Piloté par l’Institut national d’études démographiques (Ined), et l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), l’étude a été lancée en avril et suit quatre vagues de « recrutement » des enfants, en lien avec les saisons. Au début de la vague de l’été (bébés nés entre le 27 juin et le 4 Juillet), une journaliste d’Arte était présente pour suivre la sage-femme du centre hospitalier chargée d’enquêter auprès des familles volontaires. Pour cette fois, outre les entretiens avec les parents, une collecte d’échantillons biologiques des mères a été réalisée, afin de mesurer l’éventuelle présence d’agents infectieux ou de polluants environnementaux. Le reportage sera diffusé à la rentrée dans le magazine Global Mag qu’Arte consacre au développement durable.


Médecine et chirurgie à l’honneur dans le palmarès Le point

C’est en juin que Le Point a publié son 15e palmarès des hôpitaux et cliniques à travers 63 spécialités. Comme les années passées, le centre hospitalier se distingue dans plusieurs disciplines médicales et chirurgicales : appendicite, cataracte, diabète, hernies de l’abdomen, maladie infectieuses et du voyageur, thyroïde.  Ce palmarès se fonde sur l'analyse des données du programme de médicalisation des systèmes d'information (PMSI) 2009 des établissements ainsi que sur divers éléments issus des questionnaires adressés aux établissements. Au grand dam des professionnels, notre questionnaire n’a pas pu être intégré et le classement ne reflète cette année que partiellement notre niveau d’activité.


REPÈRES

Qualité et sécurité des soins : 5 nouveaux indicateurs

« Je m’estime peu lorsque je m’examine, beaucoup lorsque je me compare. » Le poète Auguste de Villiers de L'Isle-Adama fait florès dans les établissements de soins qui, entre autoévaluations, enquêtes du ministère de la santé et palmarès publiés dans la presse, se livrent plusieurs fois par an à cet exercice, mais en toute modestie. Ainsi, récemment, le centre hospitalier a rendu public ses résultats IPAQSS. Derrière cet acronyme se cachent 5 nouveaux indicateurs nationaux pour l'amélioration de la qualité et de la sécurité des soins, comme la qualité de tenue du dossier de nos patients, le dépistage des troubles nutritionnels ou encore la traçabilité de l’évaluation de la douleur. Ces indicateurs ont l’immense vertu d’apporter une vision objectivée des établissements et de fournir des pistes concrètes d’amélioration de la qualité et de la sécurité de leurs soins.


Conceptrices et rédactrices de la newsletter 
Noëllie Biancarelli, Laura Lefranc et Hélène Vidalis


Vous souhaitez réagir ou nous faire part d'une attente pour ce support ? Rendez-vous sur la page de contact.
N'hésitez pas à faire suivre cette newsletter à d'autres personnes, elles pourront s'y abonner depuis notre site internet.

Pour ne plus recevoir notre lettre d'information, il suffit de suivre ce lien formulaire d'inscription/désinscription

Vous pourrez vous réinscrire à tout moment.