La newsletter du centre hospitalier

Numéro 79 – Février 2020

 

 

En photos

 

 

Photos : Jérôme DUPOUY, ville de Poissy

 

Les espoirs du Paris Saint-Germain à la rencontre des jeunes patients

C’est en toute discrétion que la Fondation Paris Saint-Germain – Les Enfants d’Abord a organisé la venue de l’équipe masculine des moins de 19 ans (les « U19 ») pour les jeunes patients suivis ou hospitalisés au CHIPS sur le site de Poissy le mois dernier. Les joueurs se sont rendus par petits groupes au chevet des enfants hospitalisés puis, avec les jeunes patients plus mobiles, ils ont participé à des animations ludiques et sportives, à des ateliers photos et dédicaces et au goûter de l’hôpital. L’opportunité de partager des jeux et des rires avec petits et grands. L’un des joueurs de l’équipe U19 témoigne « C’est important pour nous de venir rencontrer ces enfants qui sont malades. On sait que ce qu’ils vivent n’est pas facile au quotidien et cela nous touche. On a des petits frères et des petites soeurs qui pourraient être à leur place, alors ce sont des moments forts pendant lesquels on essaie de transmettre beaucoup de choses positives. Cela nous permet de relativiser : on est dans le sport de haut niveau, il y a beaucoup d’exigence et de pression, mais ce genre de moments remet tout en perspective. » Une première qui a fait tant d’heureux que l’on croise les doigts pour revoir des émissaires du Club Parisien (cliquez sur ce lien vidéo) 


Repères

 

L’essentiel du GHT

La nouvelle brochure « L’essentiel du GHT » présente en quatre pages les établissements membres du Groupement hospitalier, les filières de soins et les expertises développées sur les Yvelines Nord, l’offre de formation aux métiers de la santé et les chiffres clefs qui font de cet ensemble l’un des plus importants de France (hors CHU). Ce document est en ligne sur les sites internet des établissements du GHT : CH de Mantes-la-Jolie, CHI de Meulan-Les Mureaux, CHI de Poissy-Saint-Germain-en-Laye, CH Théophile Roussel  

 

Santé

 

Prenez rendez-vous en ligne pour les consultations de gynécologie, d’orthogénie, de maternité et d’AMP

La prise de rendez-vous en ligne est ouverte depuis le 27 janvier pour les services de gynécologie, d’orthogénie, de maternité / obstétrique et d’assistance médicale à la procréation (AMP). Le CHIPS a choisi pour cela la start-up leader Doctolib. Une importante phase préparatoire a été nécessaire avec les équipes de ces services « pilotes » pour paramétrer ce nouvel outil, l’interfacer avec les applicatifs de l’établissement (Sillages© et Pastel©), et les synchroniser en préservant la sécurité des données de santé. Les patientes peuvent prendre leurs rendez-vous, les modifier ou les annuler, de manière autonome 24h/24 et 7j/7 via le site internet du CHIPS (et le confort d’écran d’un ordinateur) ou avec l’application Doctolib (sur smartphone ou tablette), et bénéficient d’une confirmation et d’un rappel par SMS 

 

Un « café des aidants » au SSIAD

Le Service infirmier de soins à domicile intervient chez les personnes de plus de 60 ans, dépendantes ou atteintes de pathologies chroniques aiguës. 61 personnes bénéficient actuellement de ses services sur son secteur, à Achères, Aigremont, Carrières-sous-Poissy, Chambourcy, Médan, Poissy et Villennes-sur-Seine. L'équipe soignante soutient également leurs aidants familiaux et a notamment organisé en janvier dans ses locaux de Poissy un "café des aidants" autour de la galette des rois. En matière sociale en France, une personne est considérée comme aidant familial lorsqu'elle s'occupe quotidiennement d'un proche dépendant, handicapé ou malade, quel que soit son âge. Pour Martine PUENTE, cadre de santé responsable du SSIAD : "Ce temps d’échange et de convivialité s’inscrit dans la prévention de l’isolement social et de l’épuisement des aidants. Il a été très apprécié et l’équipe a l'intention de proposer d’autres rencontres à thème au cours de l’année." À ce jour, le SSIAD comprend 14 aides-soignantes, une infirmière coordinatrice (IDE) et une secrétaire 

 

Un nouveau don du Rotary pour le confort des parents en pédiatrie

Partenaire de longue date du CHIPS, le Rotary club de Houilles-Bezons- Sartrouville a offert 16 fauteuils pliants de repos destinés aux parents qui restent aux côtés de leur enfant hospitalisé. Ils ont été officiellement remis à l’établissement en présence de représentants du Rotary et de son Fonds de dotation ainsi que de la direction du CHIPS et des équipes soignantes. Ces derniers ont témoigné des bénéfices apportés par ces mobilier, tant pour le confort des parents que pour le bien-être des enfants, mais également des professionnels qui apprécient la robustesse et l’ergonomie de ces mobiliers. En 2017, des fauteuils – lits et des postes de change avaient déjà été offerts par les clubs de Houilles-Bezons-Sartrouville et du Vésinet. 

 

Portrait

 

Infirmières de liaison, spécialistes de l’évaluation psychiatrique

Martine SAUVETRE (à droite sur la photo) et Héloïse KOECHLIN (à gauche) sont infirmières (IDE) de liaison psychiatrique sur le site de Poissy. Elles fondent leur pratique sur le lien entre santé physique et psychique et prennent en soins des patients présentant des troubles psychiques ou une pathologie somatique ayant un retentissement psychologique voire psychiatrique. Elles interviennent sur prescription médicale du médecin somaticien hospitalier, auprès des équipes de médecine, de chirurgie, d’obstétrique comme aux unités des Maisonnées ou à l’EHPAD Hervieux. Lorsqu’on les interroge sur leurs missions, elles répondent : « C’est un travail de collaboration entre soignants des différentes disciplines pour dispenser des soins au patient dans le respect des spécificités de chacun. Notre équipe de liaison psychiatrique apporte un avis spécialisé à visée diagnostique et/ou thérapeutique. Elle assure si besoin le suivi durant l’hospitalisation et aide à l’orientation. »

 

Leurs trois axes d’activité

 Consultation, axée sur le patient dans une dimension biopsychosociale : entretien d’évaluation avec, si besoin, suivi, orientation et indication de traitement sur avis d’un médecin psychiatre.

 Liaison, axée sur l’équipe (écoute et sensibilisation des soignants de soins généraux aux problématiques psychiatriques) : transmission d’un savoir-être et d’un savoir-faire

 Traçabilité et recherche.

Mots clés : évaluation, collaboration, prise en soins globale, psychiatrie 

Pour les contacter : tél 67 59 88 - fax 45 87 - mail : liaisonpsy@chi-poissy-st-germain.fr

 

Enseignement et recherche

 

EPU : demandez le programme du 26 mars !

La prochaine soirée d’enseignement post universitaire pour les médecins de ville et hospitaliers du territoire a lieu le jeudi 26 mars à Saint-Germain. Trois intervenants du CHIPS évoqueront les parcours mis en oeuvre pour les patients atteint d’obésité dans le cadre du Centre spécialisé de l’obésité (CSO) Ile-de-France Ouest : Circuit de prise en charge médicale de l'obésité adulte au CHIPS (Dr Bernard DE JONGHE), Circuit obstétrique et obésité (Dr Paul BERVEILLER), Chirurgie de l'obésité en 2020 : pour qui ? quelles techniques ? (Dr Élie CHOUILLARD). Les prochains EPU sont prévus les 4 juin, 24 septembre et 26 novembre 

Renseignements et inscription jusqu’au 25 mars à epu@chi-poissy-st-germain.fr

 

Évènements

 

Ensemble contre les discriminations du 17 au 20 mars 2020

À l'occasion de la 31e édition des Semaines d'information sur la santé mentale, les unités de psychiatrie (secteurs 4 et 5) et de pédopsychiatrie (secteur 2) ont contribué avec des partenaires de Conflans-Sainte-Honorine à une exposition d’oeuvres artistiques. L’entrée à cette exposition est libre et gratuite du 17 au 20 mars à la MJC de Conflans et le programme complet est disponible en cliquant ici  

 

Et si on parlait développement durable à l’hôpital ?

Réservez votre après-midi du 21 avril à partir de 17 h : la direction des soins du CHIPS vous invite au théâtre de Poissy pour parler du développement durable à l’hôpital. Au programme, notamment : les expériences et les réalisations mises en oeuvre par des équipes soignantes, administratives et logistiques, mais également par Bouygues Bâtiment Ile-de-France dans la nouvelle aile du site de Poissy ; le témoignage d’une classe de CM2 de Poissy qui a porté son engagement pour la planète jusqu’au parlement européen, etc. Cerise (bio sans doute) sur le gâteau : le service restauration proposera lors d’une pause la dégustation de produits locaux.

Programme détaillé et inscription (gratuite et indispensable avant le 10 avril) sur le site internet du CHIPS en cliquant ici 

 

Participez à la soirée interactive de l’Espace de Réflexion Éthique

Les membres des Espaces de réflexion éthique (ERE) du CHIPS et du CHIMM vous convient le 23 avril à une soirée interactive : « L’impact de l’intelligence artificielle (IA) sur le temps du soin », avec le docteur Alain DE BROCA, neuropédiatre au CHU d’Amiens, docteur en philosophie, directeur de l’ERE régional Hauts-de- France et le concours de la troupe de l’Espace Philippe Noiret des Clayes-sous-Bois. Le docteur Elisabeth HOENN, co-présidente de l’ERE du CHIPS, explique le choix de ce thème : « En médecine, nous ne pouvons que reconnaître les apports extraordinaires de l’IA comme les robots utilisés en chirurgie, les exosquelettes ou l’augmentation des performances de l’imagerie. Mais d’autres aspects doivent attirer notre attention : l’utilisation des data (par qui ? pour quoi ?), l’opposition possible entre robot et être humain, les algorithmes décisionnels qui se veulent sans faille car sans état d’âme mais destinés à soigner des êtres humains. » 

Programme détaillé et inscription (gratuite et indispensable avant le 10 avril) sur le site internet du CHIPS en cliquant ici.

 

Dans la presse

 

La JPO des instituts de formations paramédicales fait le plein !

659 visiteurs ont participé à Poissy et aux Mureaux à la journée portes ouvertes organisée par 8 des instituts de formation du Groupement hospitalier des Yvelines Nord le samedi 1er février. La fréquentation de cette journée est en hausse, notamment sous l’effet de l’intégration des formations dans ParcourSup pour les futurs bacheliers. Les journalistes du Parisien Yvelines et du Courrier de Mantes ont couvert l’évènement : « Poissy-Les Mureaux, les filières paramédicales ont le vent en poupe » a titré le premier, en mettant en avant le taux élevé d’employabilité des métiers de la santé, tandis que Le Courrier s’est plus particulièrement attaché à présenter l’institut de formation en ergothérapie 

Photo ci-dessus de S. Biden @leparisien prise dans le nouveau laboratoire de simulation, un service de soin fictif avec mannequin haute-fidélité pour apprendre les gestes en application du principe pédagogique «Never first on the patient ».

 

Ces compagnons qui embellissent leur quotidien

Le Courrier des Yvelines a suivi le chien Naho et sa maîtresse Nathalie Zinsius, psychomotricienne, lors de leur intervention hebdomadaire à l’EHPAD Hervieux à Poissy. Différents rituels jalonnent leur journée, tel la séance de gymnastique douce : « On va chercher les résidents dans leurs chambres avec Naho et ceux qui rechignaient acceptent plus volontiers en voyant la chienne. Celle-ci participe aussi en rapportant les balles que les résidents lui envoient ». La présence d’animaux dans ces services de soins participe au bien-être physique et psychologique des résidents ainsi qu’au maintien de leur autonomie. La médiation animale améliore le lien social entre les résidents, avec leurs familles et le personnel. En outre, la présence d’animaux développe le sentiment d’utilité, d’estime de soi et de reconnaissance. D’autres services hospitaliers ont recours à la médiation animale comme l’Unité de soins de longue durée de Poissy qui a installé dans le jardin un poulailler, ou encore le Centre clinique de psychothérapie qui organise avec les animaux du poney club des Guérandes (Médan) des animations au club ou dans le parc du site hospitalier 

 

Le silence est d’or

L’Infirmière Magazine a publié en février le témoignage de Lydie DURANDET, infirmière (IDE) puéricultrice dans le service de réanimation néonatale du CHIPS, formée à la prévention des nuisances sensorielles dans ce service si particulier. Elle explique : « Nous avons beaucoup de sources de bruit avec les incubateurs, les scopes, les respirateurs, les pousse-seringues qui fonctionnent avec des alarmes d’alerte, indispensables. » De petits aménagements peuvent améliorer les choses pour les bébés comme pour les professionnels : « Quand nous faisons les soins à l’enfant, nous pouvons couper l’alarme pendant une à trois minutes car nous avons la surveillance sur les écrans. » L’article présente plus largement une démarche menée par l’Agence régionale d’Île-de-France pour réduire les nuisances sonores dans les services de néonatalogie, récompensée en janvier par le Conseil national du bruit. Pour en savoir plus, cliquez ICI (site de de l’ARS IDF)

 

And the winer is …

Le jury (*) réuni par Osiris a longuement délibéré pour départager les créations artistique, culinaire ou vestimentaire réalisées par les professionnels du CHIPS autour du ruban rouge à l'occasion de la dernière journée mondiale de lutte contre le sida. De gauche à droite : Médaille d’Or : l’équipe de Gastroentérologie, ORL et ELSA - Médaille d’Argent : l’équipe des Urgences et du SMUR - Médaille de Bronze : l’équipe de Médecine interne et Néphrologie - Mention spéciale : l’équipe de l’hôpital de jour du CCP qui a revisité les paroles de Gilbert MONTAGNÉ « On va s’aimer ». l’ensemble des équipes participantes et leurs créations sont en ligne dans les actus de l’intranet du CHIPS 

 

(*) Nadine LAURIN, directrice adjointe de la direction des soins, docteure Hélène MASSON, présidente d’Osiris, Christel BOFFO, coordinatrice d’Osiris, Myriam MATHIEU, secrétaire, chargée de projets d’Osiris, ainsi que trois patients de la file active d’Hélène MASSON.

 

 

Contact : servicecommunication@chi-poissy-st-germain.fr

 

GÉRER MON ABONNEMENT

 

 

Vous recevez cette lettre d'informations car vous êtes abonné à la liste de diffusion
du Centre hospitalier intercommunal Poissy/Saint-Germain-en-Laye