Image d'un cadenas pour les espaces réservés

Newsletter

Pour suivre l'actualité du centre hospitalier, lisez nos newsletters et abonnez-vous.

INSCRIVEZ-VOUS

Paiement des soins

Pour vos règlements : 01 39 21 54 10

Pour vos questions : 01 39 27 47 81

CLIQUEZ ICI

ACCUEIL / NOTRE OFFRE DE SOINS / Gynécologie - Andro... / Exploration urodynam...

Exploration urodynamique

Pôle femme-mère-enfant

Chef du pôle : Docteur Bernard GUYOT

Cadre du pôle : Françoise DAMAGEUX

 

Exploration urodynamique

Service de gynécologie/obstétrique - Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ)

Responsable de service : Professeur Arnaud FAUCONNIER

 

Notre équipe

  • Docteur Georges BADER
  • Professeur Arnaud FAUCONNIER
  • Docteur Philippe DOMPEYRE
  • Docteur Caroline PAQUET

Prise de rendez-vous

Tél. :  01 39 27 45 77

Fax :  01 39 27 40 89
 

Où devez-vous vous rendre pour une exploration urodynamique ?

Site de Poissy

Les examens sont effectués dans le service de gynécologie (au fond du couloir),3e étage, aile A du bâtiment principal.

 

Fiche d'information

Le bilan urodynamique

Votre médecin vous a prescrit un bilan urodynamique. C’est un examen simple et courant, souvent prescrit en cas de fuites urinaires, d’envies trop fréquentes d’uriner, de difficultés à vider sa vessie ou de descente d’organes (prolapsus).

 

Pourquoi cet examen ?

Le bilan urodynamique a pour but d’étudier le fonctionnement habituel de votre système urinaire. Il permet de mieux comprendre le trouble urinaire qui motive votre consultation et d’aider le praticien à définir le traitement (médical ou chirurgical) le plus approprié à votre cas.

 

Comment se déroule-t-il ?

Le bilan urodynamique est un examen réalisé en consultation. Aucune anesthésie n’est nécessaire. C’est un examen parfois inconfortable, mais rarement douloureux, qui dure moins d’une heure.

Cet examen comporte plusieurs étapes :
 

  • la débitmétrie s’intéresse au volume d’urines émises et à la puissance du jet. Elle permet également d’apprécier le résidu post-mictionnel. Pour cet examen, vous êtes assise sur un siège spécial et vous devez uriner le plus «normalement» possible (sans forcer, ni vous retenir) dans un réceptacle relié à un ordinateur. L’examen se poursuit en position gynécologique. Un examen clinique périnéal précède la mise en place d’une sonde urinaire de petit calibre afin de remplir la vessie (avec du liquide) et de mesurer les pressions. Le matériel utilisé est stérile, à usage unique, et il est miniaturisé, de telle sorte que sa mise en place est pratiquement indolore et ne gêne pas la suite de l’examen. Parfois, des particularités anatomiques rendent plus difficile, donc plus sensible, le passage de la sonde urinaire ;
  • la cystomanométrie mesure les variations de pression dans votre vessie lors de son remplissage et de sa vidange. Il s’agit d’un acte non douloureux mais pouvant être désagréable, pour certaines patientes :
    • la pression de clôture (encore appelée profilométrie urétrale), réalisée lors du retrait de la sonde précédemment placée dans la vessie, mesure les variations de pression tout au long de l’urètre (canal reliant la vessie à l’extérieur) et permet notamment d’évaluer l’activité du sphincter, le muscle qui vous permet de retenir vos urines,
    • enfin, l’étude du seuil de fuites (VLPP), il vous sera demandé de pousser et de tousser afin de déterminer le niveau de pression abdominale le plus bas pour lequel apparaissent des fuites. L’analyse de l’ensemble des courbes obtenues sur ordinateur permet de préciser le mécanisme des troubles urinaires dont vous souffrez.

bilan-uro-dynamique

 

Ce que vous devez faire ?

  • Avant l’examen
    Pour réaliser un bilan urodynamique, il n’est pas nécessaire d’être à jeun. Il n’est pas non plus nécessaire de boire abondamment car vous devez vous présenter à l’examen avec une envie normale d’uriner. Une vérification de la stérilité des urines est souvent réalisée à l’aide de bandelette ou en laboratoire. L’existence d’une infection urinaire contre-indique la pratique de l’exploration urodynamique.
  • Le jour de l’examen
    Un traitement antibiotique de couverture doit être pris le matin. Veuillez vous munir des examens complémentaires dont vous disposez éventuellement [échographie, urographie intraveineuse (UIV), compte-rendu de cystoscopie, compte-rendu(s) opératoire(s), IRM] et du questionnaire que vous aurez préalablement complété chez vous. 
  • Après l’examen
    Il est conseillé de boire 1,5 à 2 l d’eau les jours qui suivent, de manière à «laver» l’urètre et la vessie et limiter ainsi le risque d’infection. Vous pouvez par ailleurs reprendre une activité habituelle immédiatement. 

 

Ce qu’il faut savoir

Lors de la pose de la sonde urinaire, des germes peuvent parfois accompagner le passage de la sonde et entraîner une infection urinaire qu’il faut savoir prévenir ou dépister. C’est la raison pour laquelle il vous est conseillé de boire suffisamment après l’examen. Dans certains cas, un antibiotique pourra vous être prescrit à titre préventif. Il est parfaitement normal d’éprouver un certain inconfort transitoire après un bilan urodynamique. En cas de persistance de cet inconfort plus de 48 heures ou en présence d’autres symptômes comme des douleurs anormales, des brûlures, un besoin trop fréquent d’uriner ou de la fièvre, n’hésite pas à en parler à votre médecin qui prendra en charge une éventuelle infection.
 
Votre médecin se tient à votre disposition pour toute information complémentaire
  

  • Si vous souhaitez modifier la date du rendez-vous, il est impératif de contacter le secrétariat : 01 39 27 45 77.

 26/04/2017

dernière modification : 

© CHI Poissy-St-Germain  l Accessibilité l Mentions légales  l  Webmaster