Image d'un cadenas pour les espaces réservés

Newsletter

Pour suivre l'actualité du centre hospitalier, lisez nos newsletters et abonnez-vous.

INSCRIVEZ-VOUS

Paiement des soins

Pour vos règlements : 01 39 21 54 10

Pour vos questions : 01 39 27 47 81

CLIQUEZ ICI

ACCUEIL / L'HÔPITAL / Art et histoire / Art à l'hôpital

Art à l'hôpital

Bannière notre histoire

Des sculptures sur le site de Poissy

Les sculptures Un enfant patient et L'accueillante, ont été installées lors de la restructuration du hall d'accueil du site de Poissy, en 1991.
 

Sculpture : Un enfant patient

  • Sculpture de Marc Loiseau en Bronze.
    L'enfant est assis sur un socle. sa jambe gauche est repliée, la droite est tendue. Les bras sont tombants et les paumes des mains ouvertes. Son attitude exrpime l'attente et l'espoir. Il est vêtu d'une chemise à encolure ronde, à manches longues et d'un pantalon s'arrêtant à mi-jambes.

Bronze brut pour les vêtements, poli pour la peau. Cette statue mesure 140 centimètres de haut (située à l'extérieur du hall d'accueil du bâtiment principal).

Photo de la sculpture - Un enfant patient

Sculpture : L'accueillante

  • Sculpture de Marc Loiseau en Bronze.
    Debout contre un pilier, penchée légèrement vers l'avant, les bras tendus, les paumes des mains ouvertes, le regard tourné vers ceux qui entrent à l'hôpital : son attitude, toute de bonté, est celle de l'accueil qu'elle symbolise. Elle porte une robe moulante à encolure arrondie et à manches longues. Elle est chaussée de souliers plats.

Bronze brut pour les vêtements, poli pour la peau.Cette statue mesure 170 centimètres de haut (située dans le hall d'accueil du bâtiment principal).

Photo de la sculpture L'accueillante

Sculpture : Tokéma (la vague en grec)

  • Sculpture de Marc Loiseau en calcaire blanc de Lens.
    La forme de la vague, décomposée en vingt tranches posées en porte-à-faux sur le sol, renforce par un effet de bascule l'idée du flux quand l'œil circule de la guche vers la droite ou inversement. Les ombres portées au sol et sur la pierre elle-même marquent le temps qui passe. Cette œuvre, située dans un espace laïc, commandée par le professeur Yves Ville (ancien chef de clinique du Chips), contribue à l'apaisement des parents venant de perdre un enfant bien avant son arrivée à teme (la loi oblige à incinérer les embryons de moins de 22 semaines de grossesse).

Cette statue mesure 140 centimètres de haut, avec une longueur de 225 centimètres et une largeur de 155 centimètres (située près du bâtiment de la direction du site de Poissy).

 

 

Photo de la sculpture - Tokéma

Sculpture : La solitude

  • Sculpture de Lucile Passavant en pierre.
    Il s'agit d'une femme assise, au buste démesurément long et au jambes courtes et angulaires, sans bras, le ventre légèrement rebondi. Ses pieds n'ont que quatre orteils. Le visage est très beau, au-dessus d'un cou assez long. L'atitude est digne. Ses oreilles et ses cheveux disparaissent sous une coiffe. Au revers du dossier, penché vers l'arrière et dont la forme est celle d'une feuille pointue, est représenté, en léger bas-relief, un enfant debout, les bras le long du corps, comme serré dans une sorte de sarcophage.

Cette statue mesure 115 centimètres de hauteur, avec une longueur au sol de 160 centimètres (statue et support du siège). Cette statue se trouve dans le jardin de la maison de retraite d'Hervieux de Poissy, .

Photo de la Sculpture - La solitude

Reproduction sur notre site Internet des sculptures, avec l'aimable autorisation du Cercle d'étude historique et archéologique de Poissy (article paru dans la revue CHRONOS N°60 - Printemps 2009). 

 17/10/2017

dernière modification : 

© CHI Poissy-St-Germain  l Accessibilité l Mentions légales  l  Webmaster